Bassin versant de Houay Pano

Le bassin versant de Houay Pano (60 ha) se situe dans le Nord du Laos, dans la région montagneuse de Luang Prabang, dont le paysage consiste principalement en des collines de très fortes pentes (8% du terrain présente un gradient de pente supérieur à 55%). Les faibles pentes (0 à 2%) y représentent moins de 1% de la surface et sont localisées dans les vallées. Les altitudes varient de 290 à 2257 m au dessus du niveau de la mer.

Houay Pano se situe près du village de ‘Lak Sip’, environ 10 km au sud-est de la ville de Luang Prabang, le long de la Route Nationale 13 et 400 km au Nord de Vientiane.

Le bassin versant de Houay Pano est localisé entre 102°09’50’’E et 102°10’20’’E, 19°51’00’’E et 19°51’45’’N.

Bassin versant de Houay Pano: (a) Localisation dans le Nord du Laos, (b) Altitudes (m a.s.l.) et stations météo et hydrologiques, (c) Usage des terres en 2012, et (d) Types de sols.

Climat

Le climat est tropical sub-humide. Il peut être sub-divisé en 3 saisons: une saison sèche et fraiche d’octobre à février, une saison sèche et chaude de mars à avril et une saison humide et chaude d’avril à octobre. Les précipitations annuelles moyennes à Luang Prabang sont de 1268 mm avec un coefficient de variation de 28% (1960±2006). En moyenne, environ 91% des précipitations tombent entre avril et octobre.

 

Hydrologie

Le ruisseau est permanent. Actuellement, 3 sous-bassins sont suivis (S4, S7 et S8).

 

Géologie

Les types de roche les plus communs sont les gabbro, diorite, et des roches basiques telles que les schistes, gneiss, et grès (Department of Geology and Mines, 1990-1991).

 

Sols

Une détermination détaillée des sols, conduite par le Soil Survey and Land Classification Center (SSLCC) en 1996, a montré que les groupes de sols les plus répandus sont les Acrisols, i.e. Alisol (système FAO UNESCO) ou Ultisols (taxonomie US). On les trouve surtout sur les pentes entre 8% to 50%, c’est-à-dire dans la majeure partie de la zone étudiée.

 

Végétation et usage des terres

Les cultures annuelles ont progressivement été remplacées par des plantations de tecks.

Pourcentages de la surface du bassin couverts par les principaux usages des terres (i.e. cultures annuelles; cultures annuelles + tecks de 1 ou 2 ans; plantations de tecks; jachère; forêt secondaire; autres usages dont les jardins et les plantations de bananiers) (d’après Ribolzi et al., 2017)