Bassin versant de Dong Cao

Le bassin versant péri-urbain de Dong Cao (49.7 ha) est situé dans les collines de Tien Xuan, dans le district de Thach That de Hanoi, Province de Hoa Binh, au Nord du Vietnam. Les altitudes dans le bassin varient entre 118-482 m au dessus du niveau de la mer. Les pentes varient de 20 à 60%. Le bassin appartient à un bassin lacustre de 538 ha avec des pentes comprises entre 120% (~60°) et pratiquement 0% (0°).

Les coordonnées du bassin de Dong Cao sont 105°29’10”E, 20°57’40”N.

 

Climat

La zone est soumise à un climat de mousson avec la plupart des précipitations tombant entre avril et octobre. La moyenne des précipitations annuelles sur 12 ans (1999–2011), mesurée sur le bassin de Dong Cao, est de 1502 mm, avec un minimum de 1262 mm en 2010 et un maximum de 2506 mm en 2001.

 

Hydrologie

Le ruisseau est permanent. Actuellement, 2 sous-bassins sont suivis (w2 et w4). Le bassin est traversé par un petit ruisseau permanent, qui est connecté à la plaine alluviale terminant dans un lac de barrage à l’aval, dont la capacité de stockage est de 700,000 m3.

 

Géologie

La roche mère consiste en des schistes volcano-sédimentaires du Mésozoïque.

 

Sols

Les sols dérivent de l’altération des schistes et sont généralement profonds de plus d’1 m, mais la profondeur fluctue à travers le bassin. Le type de sol dominant est Acrisol (W.R.B, 2006), i.e. Ultisol (Soil Survey Staff, 1999). Le taux d’argile des sols est supérieur à 50%. Les sols sont très poreux avec une densité apparente de 1.0 g cm-3. Ils présentent une couleur brune homogène (10YR4/4 to 7.5 YR 4/6), et une faible différentiation verticale. La minéralogie des argiles est presque exclusivement de la kaolinite avec une CEC basse et un pH bas (inférieur à 5.0), et avec peu de variations dans les taux de carbone.

 

Végétation et usages des terres

Jusqu’à 2001, le bassin de Dong Cao était couvert de différentes cultures (manioc, riz, maïs, taro et cacahuète), quelques jachères et forêts secondaires, et quelques forêts plantées. A cause de la proximité de la ville de Hanoi, les usages des terres ont progressivement évolué vers une forêt dégradée avec des plantations d’Acacia mangium et des jachères anciennes utilisées comme fourrage. Le village à proximité empiète aussi de plus en plus sur la végétation.

La végétation luxuriante de Dong Cao peut être visionnée ici (Novembre 2017, 00’54”).